fbpx
Fin de l'édition spéciale Confiner ensemble,
rendez-vous sur mouvement-up.fr pour suivre toute l'information de solutions.
Grégory Pouy

Grégory Pouy : “La société de consommation ne rend personne heureux”

Grégory Pouy, créateur du Podcast Vlan, qui explore le lien à soi, aux autres et à la nature, publie Insoutenable Paradis, en librairie le 10 juin 2020. Un livre qui met en lumière nos contradictions face aux enjeux écologiques, et nous invite à faire de nos crises individuelles et collectives des opportunités de changement.

Quel est donc cet « insoutenable paradis » dont vous parlez dans votre livre ?

Nous ne pouvons plus ignorer que notre mode de vie est devenu insoutenable pour le vivant, la planète et surtout pour nous-mêmes. La société de consommation ne rend pas heureux. Le nombre de burn out explose, la prise d’anxiolytiques aussi, le sentiment d’isolement n’a jamais été aussi immense dans les grandes villes. Ces dernières décennies, la société occidentale a créé un système censé incarner le progrès mais ce qui a été présenté comme un paradis est en train de devenir un enfer. J’ai 43 ans, je suis issu d’un milieu modeste. Pendant plus de 20 ans, j’ai cherché à m’élever socialement, j’ai gagné de l’argent, j’ai cherché à atteindre le modèle de réussite que la société a valorisé. J’ai couru après une carrière, après les expériences et la consommation. J’ai conscience que je fais partie du problème, mais comment faire partie de la solution ?  Puis-je avoir une conscience écologique sans être militant ? Dois-je renoncer à mon confort pour sauver la planète ? Ce livre est à la fois une quête personnelle et une enquête.

Il est temps de redéfinir les notions de croissance et de performance et d’aller vers une consommation plus consciente.

Pour vous, le plus important est de créer de nouveaux récits. Que voulez-vous dire par là ?

L’accumulation de biens et la société hyper individualiste ne rend personne heureux, même les plus riches. La course à la performance, la maîtrise de la technique, la rationalisation du monde a montré son inefficacité. Nous sommes des animaux sociaux et je constate aujourd’hui que ce qui nous manque le plus, c’est du lien. Avec Vlan, j’essaie de faire évoluer les mentalités à mon petit niveau en partageant des rencontres inspirantes. Je crois que l’une des causes de nos défis actuels, provient de la perte de liens. Nous avons besoin de retrouver le lien à soi, aux autres et à la nature pour écrire une histoire qui réponde à notre besoin de sens.

Comment changer collectivement de mode vie ?

L’État, les entreprises et la société civile sont les acteurs potentiels du changement. Tout le monde a un rôle à jouer. Il est peut-être temps de redéfinir les notions de croissance et de performance et d’aller vers une consommation plus consciente. L’impact environnemental ne peut plus être ignoré. Si les entreprises s’impliquent, elles feront bouger les politiques. J’accompagne les dirigeants dans leur transformation, depuis quelques années. J’observe que sans les entreprises, il sera difficile d’avancer. La lutte contre la pollution passe par une meilleure écoconception des produits et, donc, par une forte capacité d’innovation et une volonté de contribuer au bien-être de la planète. Les consommateurs peuvent agir sur les entreprises et inversement.

Je ne crois pas aux solutions simplistes pour résoudre des problèmes complexes.

Vous abordez aussi la question de nos contradictions de consommateurs ?

Qu’est-ce qui a le moins d’impact sur la planète ? Utiliser l’énergie nucléaire fabriquée en France ou importer des panneaux photovoltaïques fabriqués en Chine ? Comment avancer quand on doit se poser autant de questions pour répondre à des besoins différents, voire opposés ? Je ne crois pas aux solutions simplistes pour résoudre des problèmes complexes. J’essaie de me remettre en question et c’est le premier pas vers le changement. C’est ce que j’essaie d’expliquer avec authenticité dans ce livre, en apprenant à faire face à mes contradictions et en proposant au lecteur de m’accompagner dans cette prise de conscience.

À lire : Insoutenable Paradis, de Grégory Pouy, éditions Dunod. Sortie en librairie le 10 juin 2020.

À écouter : le podcast Vlan

La première des réactions à ce nouveau confinement : “on l’a déjà fait, on a pris l’habitude, ça va être plus simple !” et puis quand ce nouveau rythme s’impose le 30 octobre, des sensations désagréables se font de nouveau ressentir.

On va être honnête, le premier #restonschezsoi a été subi comme une gifle arrivée de nulle part avec le contre-coup en prime. Nous étions tous partis pour ranger la moindre parcelle de nos maisons, enfin nous lancer dans l’écriture du livre tant réfléchi entre deux rames de métro, nous reconnecter avec la nature … nous avons plutôt battu des records de temps passé devant nos écrans, on a frôlé le débordement avec les enfants à côté, engager des danses endiablées dans le salon pour invoquer les dieux de la levée du couvre-feu et avons tous eu un bilan très mitigé de cette période fantasmée comme mise au ralenti.

Et si pour les prochaines semaines, on se confinait mais en mieux ?

MOUVEMENT UP bouscule sa ligne éditoriale pour une édition spéciale “ confiner ensemble” pour faire, de cet épisode 2 du confinement, une période un peu plus nourrissante, un peu moins imposée.

Avec notre partenaire KISSKISSBANKBANK nous vous proposons de nous confiner ensemble et de nous retrouver quotidiennement sur le site www.confinerensemble.fr et sur nos réseaux sociaux pour partager ensemble sur cette période et nous entraider. Notre crédo “nous sommes une équipe : on part ensemble on rentre ensemble” et on n’oublie personne sur le bord du chemin. Petits coups de fatigue, moments de doute, envies de changer de job, de vie, de manière de voir, on va tout traiter. Nous n’allons juste pas nous occuper de nos affaires de cœur … quoi que nous ayons quelques idées là-dessus…

Nous vous fournirons des clés de compréhension et une boite à outils pour que vous puissiez analyser cette actualité complexe en l’éclairant des solutions proposées par ceux qui contribuent à un mieux vivre ensemble et avec la planète : les acteurs du changement.

Nous vous suggèrerons aussi des idées pour apaiser ces sources d’inquiétudes et de questionnements qui peuvent nous traverser. Nous serons aussi force de solutions pour confiner solo, à plusieurs, en famille sans déclaration de guerre à la fin de cette cohabitation imposée.

Notre ambition : rendre cette période féconde à des partages d’expériences et des moments d’inspiration pour préparer la sortie, non pas dans le monde d’après mais celui de maintenant mais en mieux !

La même mais en mieux, vous êtes d’accord ?

MOUVEMENT UP en collaboration avec KISSKISSBANKBANK

Plus d'articles
L'entraide prônée par Ilios Kotsou
Ilios Kotsou : « C’est par l’entraide que nous nous en sortirons le mieux »